+33 (0) 1 44 10 41 20

Agence de promotion des territoires et de prospection d'entreprises

+33 (0) 1 44 10 41 20

Une méthodologie en phase avec le marché

7 principes en phase avec le marché : Une méthodologie et un modèle économique originaux, en phase avec les réalités du marché de l'implantation

 

    Le principe de privilégier des solutions de mutualisation et de co-participation de plusieurs territoires, sur des missions de prospection ambitieuses en termes de professionnalisme, de moyens opérationnels techniques et humains engagés, constitue à la fois la base historique et l'ADN de Regional Partner. Cependant, il n'est pas le résultat d'un dogme ou d'une volonté d'originalité, mais il se base d'abord sur l'observation du marché de l'implantation et son évolution basée sur une expérience pratique quotidienne de près de 20 ans.

 

Entre 800 et 1 200 projets aboutissent chaque année sur l'ensemble de la France dont 30 à 40 % concernent l'Ile de France, 20 à 22 % concernent Rhône-Alpes, 10 à 15 % concernent PACA et environ 10 à 12% le Nord-Pas-de-Calais ... le reste se répartissant sur l'ensemble des autres regions !

 

developpement-economique-region

 

 

Accéder à notre dernière étude complète sur le marché de l'implantation

 

Le nombre de projet de création de sites ex-nihilo, en particulier des entreprises industrielles, qu'elles soient d'origine française ou étrangère, est structurellement en déclin depuis une quinzaine d'années. Au-delà de la crise économique depuis septembre 2008, en dehors des opérations de reprises d'entreprises ou d'extension sur site, il apparaît que le nombre de projets industriels et plus encore leur taille moyenne a eu tendance à diminuer de façon continue ces dernières années. Ceci peut s'expliquer d'une part, par le développement de la concurrence des pays de l'ex-Europe de l'Est dans le milieu des années 90, puis dans les années 2000 des pays de l'Asie, notamment de la Chine et enfin ces dernières années, par le développement de l'attractivité, d'autres pays.

 

 

Depuis 2008, un contexte de crise économique et de contraction importante des ressources fiscales des collectivités territoriales, ainsi que le flou législatif en terme de répartition des compétences lié au projet de réforme territoriale, ont limité voire diminué de façon importante sur la plupart des territoires les moyens affectés par les collectivités locales et agences de développement économique en matière de promotion territoriale et de prospection d'entreprises. Ce contexte a favorisé le rapprochement entre collectivités et le temps passant, le développement de projets cofinancés devient progressivement un modèle largement partagé. Ainsi, si la proposition de participation à des missions de prospection cofinancées associant plusieurs territoires a semblé atypique, voire iconoclaste, au milieu des années 90, elle apparait aujourd'hui comme un modèle économique performant, en phase avec les ressources, les attentes et les pratiques des organismes de développement économique.

 

Le nombre d'entreprises à approcher pour la détection de projets constitue une cible potentielle immense, dans la mesure où plus de 205 480 entreprises sont immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés au titre des activités industrielles et de services à l'industrie (en excluant le commerce, la distribution, la restauration et toutes les activités destinées aux particuliers).
A elles seules, les entreprises de plus de 20 salariés - rien qu'en France - representent 31 036 entreprises. Ainsi, il est impossible pour un territoire de procéder et mettre en oeuvre une approche systématique de son marché potentiel en matière de détection de projets d'implantation. Ce constat est renforcé par le fait que, par nature, un projet d'implantation peut émerger à tout moment et nos études montrent que 80% des dirigeants d'entreprises ont oublié le contact dans le cadre d'une approche en marketing direct seulement 3 semaines après que celui-ci ait eu lieu.
Ce fait est normal puisque dans la pratique la gestion de projets d'implantation reste un acte exceptionnel dans la vie d'un dirigeant d'entreprise et 95 % d'entre eux n'ont et n'auront jamais la préoccupation d'un projet d'implantation et resteront sur un seul site, d'où une méconnaissance profonde de l'offre des territoires, tant en terme de contenu que de services apportés.

 

Selon le principe marketing bien établi (principe fondateur des salons professionnels par exemple), plus la diversité de l'offre est grande, plus le flux d'acheteurs et le nombre d'achats augmentent. Ainsi, la diversité des offres proposées et l'association de plusieurs territoires partenaires, mettant en avant la force d'un réseau national, permettent de mettre en oeuvre des actions de prospection démultipliées mais également de proposer une diversité de solutions qui favorise l'intérêt et les demandes d'entreprises.
L'expérience montre que le traitement de ces contacts par les Chargés de Mission de Regional Partner permet souvent de positionner des territoires qui a priori n'auraient jamais été approchés directement par l'entreprise, soit par méconnaissance de leur offre territoriale, notamment en matière économique, soit parce que l'entreprise n'arrive pas à identifier les bons interlocuteurs en dehors de son territoire d'origine. Enfin, la plupart des entreprises ne se préoccupent pas des périmètres administratifs et des différentes strates de Collectivités ou d'Agences de développement et raisonnent sur des proximités d'agglomération ou des zones de chalandises.

 

Lorsqu'un dirigeant d'entreprise souhaite réfléchir à plusieurs alternatives en matière d'implantation, nul ne peut prétendre lui apporter l'ensemble des solutions possibles et surtout nul ne peut prétendre pouvoir lui faire signer un engagement qui le limite dans son champ d'investigation par rapport à son projet. Ainsi, la demande - légitime - de la part des territoires, dans le cadre d'une prestation externalisée qu'elle finance, de vouloir bénéficier d'une exclusivité territoriale n'est tout simplement pas en rapport avec le marché, puisqu'aucune structure ne peut demander ou s'engager pour le compte de l'entreprise sur la logique de ne considérer qu'une seule alternative, celle du territoire qui aura contractualisé avec le prestataire.
Sur ce constat, et depuis son démarrage en 1995, Regional Partner a été le premier opérateur à avoir adopté un modèle économique fondé sur une logique de cofinancement, travaillant ouvertement et de façon transparente avec plusieurs territoires partenaires, permettant ainsi de mutualiser les coûts de prospection et de demeurer sur un maché solvable, avec des perspectives d'évaluation en terme de rapport coûts/efficacité raisonnables.
Désormais, le modèle économique innovant proposé respecte simplement des règles du jeu cohérentes avec la réalité du marché, à savoir le souhait de toute entreprise de pouvoir considérer une ou plusieurs alternatives en matière d'implantation en fonction de son projet, mais également de pouvoir mettre en oeuvre des actions afin de favoriser le fait que des territoires non pressentis par l'entreprise puissent se positionner en réponse à un projet d'implantation.
Ce modèle économique proposé par Regional Partner impose aussi ses propres règles du jeu pour rester cohérent. Il nécessite ainsi un principe de neutralité et d'équité absolue entre les territoires partenaires afin de ne pas en privilégier certains par rapport à d'autres. Les méthodes de travail et le mode de traitement des projets d'implantation sont clairs et definis à l'avance. Lorsqu'un projet est transmis à un ou plusieurs territoires, cela permet à chacun d'entre eux de pouvoir se positionner en prenant directement contact avec les entreprises afin de leurs faire part de leurs possibilités d'accueil. En effet, la plupart des projets traités par Regional Partner ne sont pas codés et chaque territoire peut se rapprocher directement de l'entreprise pour lui faire part de ses solutions d'implantation avec le maximum de chances de pouvoir développer l'argumentaire le plus complet possible, sans intermédiaire et de façon plus réactive afin que le projet se concrétise sur son territoire de compétence.

 

Les principes d'équité et de neutralité liés au modèle économique choisi par Regional Partner sur les missions de prospection co-financées, impliquent une rémunération totalement équitable donc identique entre les différents territoires partenaires de son réseau.
Ainsi, Regional Partner ne perçoit aucune rémunération variable liée à la concrétisation des projets afin d'éviter les distorsions de concurrence entre ses partenaires.
Par ailleurs, 100 % de la rémunération de Régional Partner est financée par la participation forfaitaire des territoires partenaires et la société n'a jamais perçu et ne réalise aucun chiffre d'affaires ni auprès des entreprises dont il a identifié et/ou traité les projets, ni auprès d'aucun autre opérateur du secteur privé du type professionnels de l'immobilier ou autres.


Ainsi, l'ensemble de notre rémunération sur les programmes de prospection est financé par les souscriptions des territoires partenaires.

 

 

Une parfaite connaissance du marché de l'implantation 

 

    Forte de son expérience fondée sur 20 ans de pratique et face au manque d'information sur l'implantation des entreprises en France, Regional Partner exploite ses données et extrait les éléments communiqués par les entreprises ayant eu des projets afin d'en tirer des études pertinentes et utiles aux acteurs du développement économique local.

 

Vous pouvez consulter nos études sur le marché de l'implantation

d'entreprises en France : 

 

etude-marche-implantation-2006-2010etude-marche-implantation-2011-2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

etude-marche-implantation-2012-2014

 

 puce-diaporamaPour plus d'informations, contactez-nous!

Exemples / etudes de cas

Croissance Bio 2011
Ecoterritoires 2011
Ecoterritoires 2010
Actidel 2009
Ecoterritoires 2009
Opération Datacenters 2009
Data Center 2008
Ecoterritoires 2008
Top Numérique 2008
Techlead 2006
Top Croissance 2005
Acti Projet 2004
Top Croissance 2003
Europe Prospection 2002
Impex Industrie 2002
Impex Tertiaire 2002
Top Création 2002
Creadel 2001
Logic Stratégie 2001
Top Croissance 2001
Logic Stratégie 2000
Infocom 2000