Bilan 2017, projets 2018

Bilan 2017, projets 2018

Le bilan temporaire de 2017

La fin de l'année approchant à grand pas alors que beaucoup d'entre nous se retrouveront au SIMI, il est temps de dresser un bilan temporaire de 2017 et de travailler sur 2018.

Après des premiers mois de l'année ralentis par les élections présidentielles et par un fort attentisme des investisseurs en matière d'implantation, les projets ont fortement redémarré depuis mai dernier sur l'ensemble de nos missions.

Le programme Pôle Implantation Entreprises

Ainsi sur le dispositif de prospection France, "Pôle Implantation Entreprises" sur les secteurs de l'industrie, des services aux entreprises, du numérique, de la logistique, les actions de prospection multicanal que nous avons développées nous ont permis d'identifier et de transmettre plus de 670 projets à la trentaine de territoires qui ont décidé d'y souscrire en 2017 avec une moyenne arithmétique de 28 projets par participant sur un total de 2973 contacts avec des dirigeants d'entreprises en développement.

Les projets ne concernant pas les territoires partenaires n'ont pas été traités et ne sont donc pas comptabilisés dans ces statistiques et les contacts à suivre seront régulièrement contactés en 2018 afin de les traiter comme "projets" lorsqu'ils seront réellement matures.

Le site internet www.pole-implantation.org et le plan d'actions digital associé ont généré 1070 contacts dont environ 61% de formulaires de contacts et 39% d'appels entrants, d'où la nécessité d'un accueil téléphonique optimisé afin de ne pas perdre de projets potentiels.

De plus, les chargés de mission ont géré depuis janvier dernier, 1 250 chats en ligne sur le site internet qui ont permis de renforcer l'efficacité du site en optimisant la prise de contact avec un service d'aide et de conseil en ligne.

Les 653 autres contacts ont été issus d'autres actions multicanales, notamment le phoning par approche directe (1500 entreprises issues d'actions de veille sectorielle et légale ont été contactées depuis Janvier 2017), les opérations de e-mailing ciblées et les approches sur les réseaux sociaux professionnels, en particulier Linkedin et malgré de nombreuses modifications de fonctionnalité qui ont rendu la prospection sur ce dernier segment plus difficile et qui laisse penser qu'il sera de moins en moins efficace comme un moyen de prospection en propre.

En effet comme à l'usage, les outils professionnels sont la plupart du temps assez performants dans un premier temps sur la cible des dirigeants d'entreprises, puis la multiplication des actions de publicité ou communication les saturent et ils les délaissent car les sollicitations multiples et non ciblées dont ils font l'objet les découragent de la VA qu'ils ont pu y trouver au départ. Ainsi, plus que jamais, il est indispensable dans nos métiers pour être efficace d'être en veille et en expérimentation continue afin de rester performant sur les approches de prospection de chefs d'entreprises de PME et ETI.

Le programme Pôle Implantation Tourisme

Le dispositif de prospection auprès des investisseurs du Tourisme qui avait été lancé en avril 2016 a été reconduit en 2017 avec une dizaine de territoires participants. Après avoir validé en 2016 la pertinence d'actions de prospection sur ce secteur et le potentiel de projets, 2017 a été consacré sur l'affinement et l'intensification des actions de détection de projets sur le segment des projets les plus générateurs d'emplois et d'investissements pour éviter la saturation des organismes partenaires sur des "projets de vie" sur lesquels ils déployaient d'autres ressources ou d'autres actions (par exemple le salon Parcours France, les déclinaisons régionales du Salon des Entrepreneurs ...).

Depuis janvier 2017, le site internet www.pole-implantation-tourisme.org a fait l'objet d'une triple action en marketing digital en référencement payant (Google Ads), en référencement naturel et en publicité on-line sur des sites spécialisés dans le business du tourisme en excluant le B2C.

Depuis janvier, le site a généré plus de 16 000 visites de 10 000 visiteurs avec un nombre moyen de pages vues de 4,98 pages.

Ce dispositif de prospection digital est complété par des actions de prospection directe auprès d'un cœur de cible de 250 entreprises dont l'ensemble des grands groupes qui avaient fait l'objet au préalable d'une mission d'identification des bons interlocuteurs en charge de la gestion des projets de développement et d'investissements au sein de leurs entités.

L'intérêt réside également dans le fait que le développement de ces opérateurs passe intrinsèquement par la multiplication de leurs sites d'implantation sur de nouveaux territoires et que dans ce cadre, chaque entité est susceptible de porter plusieurs projets sur plusieurs territoires renforçant ainsi la pertinence de développer des contacts réguliers avec eux.

Depuis janvier dernier, 172 projets ont été détectés et transmis aux territoires participant à cette mission avec une mobilité géographique des projets très supérieures à celle de Pôle Implantation Entreprises, les opérateurs étant fréquemment intéressés par des opportunités de reprises et de réinvestissements à partir d'équipements ou d'infrastructures existantes.

Le programme international Set Up In France

Nous avons également déployé un nouveau dispositif de prospection, Set Up In France depuis la fin du premier trimestre 2017. Celui-ci a pour objectif l'identification de projets d'entreprises étrangères (en particulier sur l'Europe et l'Amérique du Nord) souhaitant réaliser une primo-implantation en France. Ce dispositif s'appuie sur le site internet https://www.set-up-in-france.org/ et sur une stratégie de prospection on-line ciblée sur les entreprises et groupes étrangers des secteurs de l'IT et numérique, de l'industrie et des services. Depuis le déploiement des premières actions de prospection mi-juin 2017, le site internet en anglais et en français a été visité par 28000 utilisateurs à 31000 reprises et par 1000 visiteurs sur les mini-sites déployés en allemand et en espagnol depuis septembre 2017.

Au total, ces actions nous ont permis d'avoir 387 échanges avec des investisseurs intéressés par la France et de transmettre 34 projets d'implantation aux territoires en 4 mois d'actions opérationnelles.

Nous sommes actuellement en phase d'affinage de ces actions, de prospection car une partie des contacts est intéressée pour l'ouverture de commerce ou des petits projets touristiques dans des zones attractives pour des clients étrangers sans que cela fasse partie des objectifs de la mission.

Par ailleurs, des actions complémentaires seront déployées en 2018 notamment auprès de prescripteurs étrangers, mais aussi de veille grâce à des outils de smart data combinés avec les outils de marketing direct.

Au-delà de ces nouvelles missions, nous avons renforcé nos outils de prospection avec un double objectif
 

Déployer de nouveaux outils digitaux

Ce déploiement permettant de démultiplier, en fonction des supports et de nos cibles, la probabilité de faire en sorte d'être au contact des dirigeants d'entreprises au moment où ils ont un projet d'implantation actif, et d'autre part d'accroître le taux de transformation du trafic sur nos sites internet en projets transmis à nos partenaires territoriaux de façon à éviter les projets peu matures ou les contacts sans intérêt.

Notre travail se concentre donc à la fois sur la veille, l'appropriation voire l'acculturation des innovations de marketing digital pour les adapter à notre métier, tester leur efficacité puis les renforcer ou les abandonner en fonction de leurs résultats opérationnels, mais également de coder chaque page et chaque bouton stratégique de nos sites pour obtenir des données de tracking en continu à la fois sur l'origine et le comportement des internautes de façon à optimiser la navigation.

Une fois les données collectées, celles-ci sont traitées par notre équipe web à la fois statistiquement et individuellement avec des outils spécialisés on-line (outils analytics, outils d'amélioration des performances de référencement et de publicité, UX ou expériences utilisateurs qui permet de comprendre le parcours des internautes mais aussi la navigation individuelle pour opérer des modifications de l'ergonomie, du contenu ou de l'organisation des pages de nos sites internet).

Pour réaliser ce travail et continuer de progresser sur notre expertise web, 2 nouveaux collaborateurs sont venus compléter l'équipe digitale de Regional Partner qui compte maintenant 5,5 collaborateurs à temps plein :

  • Lambert Roudil est webdesigner et intégrateur. Après avoir travaillé plusieurs années dans une agence web nantaise d'une dizaine de collaborateurs, Lambert a rejoint l'équipe digitale. Ainsi, nos sites internet sont maintenant maintenus et créés en interne à partir de CMS du type Wordpress, Bolt ou Joomla. Nos sites, et ceux des territoires pour lesquels nous en créons, sont travaillés en permanence afin d'optimiser le temps de chargement des pages et leur ergonomie afin de garantir un meilleur parcours utilisateur et la fluidité des entonnoirs de conversation pour maximiser le ROI des actions de prospection digitales que nous déployons.
     
  • Ronan Deniel est venu renforcer l'équipe depuis peu, après une expérience de chargé de projets numériques chez Orange sur la gestion de l’analyse de données de sites web et applications (audit, KPI’s, tag management, rapports) et sur l’acquisition de trafic payant. Il vient ainsi compléter l'équipe par son expertise sur la data Analytics sur le trafic et les conversions de site.
     

Lambert Roudil et Ronan Deniel, nouveaux collaborateurs chez Regional Partner

Les prochaines semaines seront consacrées à la refonte du site internet de Pôle Implantation Entreprises dont la nouvelle version sera mise en ligne début 2018 en continuant de capitaliser sur son antériorité et la collecte de 7 ans de données de détection de projets d'implantation soit 937 000 visiteurs et 4 307 projets identifiés et traités grâce à celui-ci à ce jour.

Intensification de nos actions de prospection pour nos territoires partenaires en 2018

Nous allons continuer de déployer des efforts pour accroître le nombre de projets d'implantation apportés aux partenaires territoriaux de chaque dispositif de prospection, à la fois en géolocalisant et en intensifiant nos actions de prospection pour leur compte et en déployant de nouveaux outils à partir de début 2018.

Notre activité se développant dans de bonnes conditions, nous avons encore recruté 2 nouvelles chargées de mission qui sont arrivées depuis quelques mois et seront localisées à Lyon à partir de janvier prochain, elles travailleront sur la prospection et le traitement des projets d'entreprises françaises et internationales souhaitant s'implanter en France.

  • Charlotte Dussaut a étudié à HEC Montréal puise en Master International à la Toulouse School of Management et a travaillé chez ERAI ASIA avant de rejoindre l'équipe. Charlotte est donc familière avec l'environnement de travail multiculturel,
     
  • Leslie Wenisch a fait un double cursus Sciences Po Grenoble et Berlin avant de travailler sur plusieurs missions en Chambre de Commerce Franco-Allemande, à Airbus Group, puis chez EY et Wavestone.
     

Leslie Wenisch et Charlotte Dussaut, nouvelles collaboratrices Regional Partner

Les derniers mois ont donc été bien occupés et nous travaillons à l'heure actuelle sur plusieurs nouveaux projets qui seront développés en 2018 et les années suivantes et nous ne manquerons pas de vous en informer bien sûr !

En attendant, rendez-vous au SIMI pour ceux qui y seront et belles et heureuses fêtes de fin d'année à chacun d'entre nous !


Rédigé et publié par le sur le site regional-partner.com

Retour aux actualités

Autres actualités

  • Réseaux sociaux :